Facebook Twitter Instagram

Come to your senses Magazine

La Biodiversité

Tout d’abord, que signifie exactement la notion de biodiversité? Composée des deux mots Biologie et Diversité, la biodiversité fait référence à toutes les variétés de formes de vie que l'on peut trouver dans une zone (plantes, animaux, micro-organismes) ainsi qu'aux communautés qu'ils créent et à l'habitat dans lequel ils vivent.

La biodiversité stimule la productivité de l'écosystème, où chaque espèce, aussi petite soit-elle, ont toutes un rôle important à jouer. Par exemple, un plus grand nombre d'espèces végétales signifie une plus grande variété de cultures. Une plus grande diversité d'espèces garantie la durabilité naturelle de toutes les formes de vie.

Des écosystèmes sains nettoient notre eau, purifient notre air, entretiennent notre sol, régulent le climat, recyclent les nutriments et nous fournissent de la nourriture. La biodiversité est l'indicateur clé de la santé d'un écosystème.

Polyculture vs Monoculture

La polyculture est une forme d'agriculture dans laquelle plus d'une espèce est cultivée en même temps et c'est le type de paysage agricole que l'on peut voir dans la région d'Armagnac. La polyculture est avantageuse en raison de sa capacité à lutter contre les parasites, les mauvaises herbes et les maladies, sans apport chimique majeur. La polyculture est de plus en plus populaire dans le monde aujourd'hui en raison de ses avantages environnementaux et sanitaires. Cependant, l'inverse, la monoculture, comme elle l’évoque, fait référence à une seule espèce végétale cultivée sur une grande superficie, ce qui est le cas dans de nombreuses grandes régions viticoles et spiritueuses de l'AOC française pour des raisons économiques. Il va de soi que les pratiques de la monoculture ont un effet négatif sur la structure du sol sous-jacent car il n'y a qu'une seule forme de racine disponible pour piéger l'humidité et éviter l'érosion, elle épuise la valeur nutritive des sols, donc des engrais sont nécessaires, ce qui en suite perturbe l'équilibre naturel du sol et porte préjudice à l'environnement.

La Polyculture augmente la diversité locale

Dans la région de l'Armagnac, nous avons la chance de bénéficier d'un paysage vaste et riche en biodiversité qui se compose de nombreuses forêts avec une multitude d'espèces d'arbres indigènes et autres, des champs pour le pâturage des animaux et des cultures variées, notamment des tournesols, des céréales et même des jachères/prairies naturelles avec des fleurs sauvages, vergers, lacs et rivières.


Tags :