Facebook Twitter Instagram

Come to your senses Magazine

Le vignoble

Des eaux-de-vie plurielles

Le caractère d’un armagnac évolue selon la nature du sol et le choix des cépages.  Le producteur doit gérer cette relation complexe entre la parcelle sélectionnée et la production dédiée pour atteindre la symbiose souhaitée.

Aucune étude n’a permis de mettre en évidence une relation précise entre la nature du sol et le cépage qui s’y développe. En revanche, il est certain que ces deux variables ont des conséquences sur le caractère des vins et des eaux-de-vie.

La proximité d’une forêt a  une influence sur l’identité finale du produit. On observe donc  des affinités singulières entre tel plant de vigne et telle parcelle. Sur une même propriété, différents micro terroirs peuvent être identifiés.

Signatures des terroirs et des Hommes

C’est au producteur que revient la délicate tâche de sélectionner les parcelles et de leur attribuer une production précise : vins consacrés à la distillation, vins destinés à l’élaboration de floc de Gascogne et vins réservés aux Côtes-de-Gascogne.

Si l’exceptionnelle palette aromatique des armagnacs provient de la diversité des sols, leur tempérament provient du savoir-faire de ceux qui les confectionnent. C’est avant tout le travail de l’Homme qui confère aux armagnacs leur caractère singulier et diversifié. Ainsi à la lecture de ces eaux-de-vie plurielles se révèlent les signatures des terroirs et des hommes.


Tags :